Qu’est-ce qu’un cavernome ?


Un cavernome cérébral, ou angiome caverneux, est une anomalie de certains des vaisseaux sanguins du cerveau. Ils deviennent alors anormalement dilatés (ressemblant à des petites « cavernes », d’où le nom de la pathologie) et sont agglomérés sous la forme d’une petite sphère reliée à des vaisseaux mais bien délimitée du cerveau. Ces malformations touchent le système vasculaire et sont bien délimitées.
En présence de vaisseaux artériels ou veineux, on parle d'hémangiome, et en présence de vaisseaux lymphatiques, de lymphangiome.

Symptômes


Cette malformation ne provoque le plus souvent aucun symptôme, mais elle est parfois à l’origine de divers troubles neurologiques:

  • Crises d'épilepsie,
  • Maux de tête,
  • Anomalies neurologiques,
  • Hémorragies,
  • Troubles de la vision, de la force ou de la sensibilité au niveau des membres.


Le risque principal d’un cavernome est le saignement. La plupart du temps, le saignement se fait à l’intérieur du cavernome, mais il peut également survenir à l’extérieur et donner alors une hémorragie cérébrale.

Les symptômes observés chez les personnes qui ont un cavernome cérébral sont dus, soit au cavernome lui-même, soit aux hémorragies cérébrales. En effet, les parois des cavités qui constituent le cavernome sont fragiles et se rompent facilement, entraînant un épanchement de sang qui peut endommager les structures cérébrales alentours. Cela étant, l’hémorragie qui suit la rupture des cavités est généralement très peu abondante, car le sang circule avec un débit faible au sein du cavernome.

Notre offre thérapeutique

La chirurgie est le seul traitement curatif des cavernomes. Elle est proposée lorsque le cavernome est accessible, et qu’il a déjà donné des symptômes ou lorsque sa taille a augmenté.

L’objectif principal de l’intervention est de retirer totalement le cavernome (exérèse), et ainsi de supprimer le risque d’hémorragie. Lorsque le cavernome a été responsable de crises d’épilepsie, l’intervention permet le plus souvent de diminuer ou de guérir l’épilepsie.

Lorsque le cavernome a pu être retiré totalement, il n’y a en règle pas de récidive et la guérison est alors complète.
Lors de la procédure visant à retirer le cavernome, ROSA® apporte au chirurgien une meilleure perception du champ chirurgical grâce au repérage en temps réel des instruments sur les images effectuées avant l’opération.

Bénéfices et risques

 

Bénéfices

  • Une sécurité accrue,
  • Des procédures moins invasives et plus précises,
  • En cas de cavernome entraînant des crises d’épilepsie, une diminution voire une guérison de l’épilepsie en fonction des cas.
     

Risques

Les récents progrès des techniques de neurochirurgie ont permis de réduire les risques liés à l’opération du cerveau.
Cependant, dans un petit nombre de cas, des déficits neurologiques peuvent survenir lorsque certaines zones du cerveau sont touchées au cours de l’opération :

  • Perte de sensibilité d’un membre,
  • Troubles de la vision,
  • Hématome,
  • Retard ou défaut de cicatrisation, pouvant entrainer une fuite de liquide cérébro-spinal


Consultez votre médecin pour obtenir une liste complète des bénéfices et des risques, des précautions, des résultats cliniques et d'autres informations médicales importantes relatives au traitement chirurgical du cavernome.

Le cavernome cérébral touche aussi bien les hommes que les femmes, quelle que soit leur origine. Il se manifeste le plus souvent entre l’âge de 20 et 40 ans, mais il peut entraîner des symptômes dès l’enfance ou l’adolescence.

La cause exacte de cette malformation des vaisseaux = est mal connue, mais il s’agit d’une anomalie locale du développement des vaisseaux, qui survient avant ou après la naissance.

Non, le cavernome cérébral n'est pas contagieux.

Non, à ce jour, il n'existe aucun moyen de prévenir la survenur des cavernomes cérébraux.